0

Tu crois que tu n’es pas créative ?

Laisse-moi te prouver le contraire.

 

Nos vies quotidiennes sont remplies de nombreuses actions créatives:

Tu as concocté un souper avec les restes du frigo. Tu as décoré ta chambre. Tu as écrit une carte de fête pour ton ami. La manière d’agencer tes vêtements… Hier, je suis allée marcher. J’ai admiré les fleurs printanières et je me suis mise à prendre des photos. Tout cela fait partie de notre vie et ce sont des signes de notre créativité intrinsèque.

Notre cerveau « civilisé » tient à catégoriser les gens en deux camps: ceux qui sont créatifs et ceux qui ne le sont pas. Ça ne veut pas dire que notre cerveau a raison.

Il n’existe pas de gens non créatifs (sauf les morts).

Il n’existe que des personnes qui ne pratiquent pas suffisamment leur créativité.

Si tu es vivante. Si tu respires. Tu es créative.

 

 

D’où vient cette idée que tu n’es pas créative ?

Le problème c’est que le terme « créative » se compare immédiatement aux artistes professionnels et autres génies que tu admires.

La façon dont on décrit l’art et la créativité dans notre société semblent les réserver à une élite spéciale.

« Je ne suis pas une artiste. » est la première phrase que l’on dit pour minimiser et dénigrer notre potentiel créatif.

Un jour, ton professeur note ton dessin et depuis ce jour-là, tu crois que tu n’es pas créative. Malheureusement, c’est souvent depuis un moment semblable que la majorité des gens se sont étiquetés eux-mêmes « non-créatifs ».

En fait, ta créativité est une énergie de vie.

 

Tout le monde la possède.

C’est ta créativité qui anime ton existence.

Tu remplis ta vie de différentes choses : tes relations, ton travail, ta santé, ta maison, ta déco, le genre de vêtements que tu portes, etc.

Quand tu répète que tu n’es pas créative, tu perpétues inconsciemment cette idée erronée.

Si tu chantes, si tu marches, si tu accroches des rideaux et organises ton horaire de la semaine. Si tu trouves une solution à un problème courant. Si tu agences les couleurs de ton salon avec les meubles… si tu gribouilles en parlant au téléphone…

Tu es créative.

 

Prend une pause de lecture pour observer où se manifeste ta créativité dans ta journée aujourd’hui.

Tu as sûrement créé quelque chose…

matériel créatif

 

 

Tout le monde est créatif.

La créativité, c’est comme une matière première.

Tout le monde l’a, mais ce n’est pas tout le monde qui s’en sert.

As-tu déjà vu une enfant de deux ans explorer avec un gros crayon de couleur ? As-tu remarqué son enthousiasme, sa passion et le délice avec lequel elle s’étale partout ? Vois-tu comment elle est excitée et totalement impliquée dans son action ?

Cette enfant ne souffre d’aucun doute sur sa créativité.

Cette enfant est créative et heureuse de l’être et c’est TOI.

Imagine qu’un adulte dise à cette enfant : Ce que tu fais ce n’est pas assez créatif parce que blablalala (comparaison +performance+standards). Ce n’est pas cool, n’est-ce pas ?

Pourtant, c’est ce que tu te répètes probablement chaque fois que l’envie te prend de commencer une pratique artistique, artisanale ou créative.

Tout enfant vit naturellement son potentiel créatif. Malheureusement, avec les années, 100% d’enfants ultracréatifs et inventifs passent à…  40% des adolescents moyennement créatifs à 15% des adultes qui se disent encore créatifs….

Que s’est-il passé ?

La créativité est un trait que tous les humains possèdent, mais nous sommes convaincus par un conditionnement social à croire à cette définition « perdante » de la créativité. Alors notre muscle « créatif » s’atrophie. Le jugement de ce qui est « assez » créatif ou « réussi » finit par nous empêcher de créer.

La créativité est une pratique. C’est aussi une attitude devant la vie.

 

Est-ce que nous sommes curieuses de tester de nouvelles choses, d’envisager d’autres manières de faire ?

Sommes-nous en train de répéter ce que nous maîtrisons bien?

Sommes-nous excitées à l’idée de créer quelque chose d’autre, une autre saveur, un autre chemin pour aller au travail ?

Sommes-nous capables de nous mettre dans la peau d’un enfant et de jouer sans raison !?

Sommes-nous capables de tolérer l’inconfort d’être une débutante et de faire des « erreurs » ?

Au contraire, sommes-nous prises dans une sorte de rigidité mentale « adulte » qui nous répète que notre peinture ressemble à une tâche laide… et que nous perdons notre temps.

L’enfant-artiste répondrait : « ceci n’est pas une tâche, mais un merveilleux coucher de soleil avec un nuage brun qui se reflète sur l’horizon… et je ne t’ai pas demandé ton avis! »

Devinez quelle posture intérieure nous aide à vivre une existence plus excitante et intéressante?

 

Nous sommes plus heureuses quand nous créons. Si nous avons le privilège d’être une femme, la créativité est même encodée dans notre corps! Nous sommes faites biologiquement pour créer la vie !!! #empowerment

Tu as été une enfant un jour? Tu es créative.

Tu es vivante? Tu respires? Tu es créative.

enfant créative

crédit photo: Senjuti Kundu

Tu peux (re)-devenir créative: ça s’apprend.

Éduquer les enfants à utiliser leur créativité naturelle est fondamental pour les préparer à un futur en constante transformation. C’est ce que Ken Robinson présente dans sa conférence TedTalk (Do Schools Kill Creativity ?, 2006).

Il déclare que la créativité est aussi cruciale à transmettre à l’école, que la lecture et l’écriture.

Il souligne l’atout principal de la créativité : se lancer dans l’inconnu et ne pas avoir peur de faire des erreurs.

Pour un enfant, le voyage créatif est plus intéressant et excitant que la peur de faire des erreurs.

Le drame, c’est qu’une fois adultes, nous ne nous permettons plus cela, et c’est cela qui nous freine.

Lorsque tu dis que tu n’es pas créative, as-tu peur de faire des erreurs (en créant) ?

Pourtant, les erreurs font partie de toute création achevée et « réussie ».

Souvent même, c’est en faisant des « erreurs » qu’on trouve de nouvelles solutions.

Le terme « erreur » en lui-même sous-tend un jugement.

Il est nécessaire de se défaire d’abord des jugements et des conditionnements sur le terme créativité.

Ensuite, c’est accepter que la pratique créative te mette dans une situation un peu inconfortable au début.

Enfin, c’est d’apprivoiser les « erreurs » et de ne pas s’y arrêter et de se focaliser sur le plaisir que ça donne.

En dernier lieu, c’est de s’engager dans une pratique régulière.

Pour commencer une pratique créative simple et immédiate, télécharge ton cadeau gratuit:

Être créative, ça se pratique.

Julia Cameron dans son livre bien connu « Libérez votre créativité » parle beaucoup de la pratique de la créativité.

Elle a consacré des décennies à montrer aux gens « non-artistes » qu’ils étaient en fait créatifs.

Au lieu de référer aux recherches théoriques, elle a offert des outils simples et pratiques à ses lecteurs et élèves.

Ces outils concrets ont accompagné des milliers de gens sur ce chemin de reconnexion avec leur propre créativité.

Mme Cameron dit : « Oui. je crois que tout le monde est créatif. Que vous vous déclariez artiste ou non, vous faites chaque jour des choix créatifs. Vous concevez une vie unique, que vous vous sentiez «artiste» ou non. J’enseigne depuis 30 ans. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui était « zéro créatif ». Si vous êtes intéressé par une pratique créative, c’est que vous avez déjà décidé que votre créativité importait vraiment. Si vous recherchez une validation, elle provient de l’utilisation de 3 outils : Pages du matin, les rendez-vous d’artistes hebdomadaires et les promenades quotidiennes.  » (Traduction libre du lien suivant)

  • Les pages du matin nous mettent en contact avec nos rêves
  • Les « dates » d’artiste nous inspirent et nous donnent de l’énergie.
  • Les marches quotidiennes nous font littéralement « marcher » à travers nos doutes et notre autocritique. (Traduction libre du lien suivant)

Personnellement, j’écris parfois les pages du matin, mais je ne le fais pas chaque jour, car j’ai d’autres routines auxquelles je donne priorité. Ces outils fonctionnent, même si tu ne les appliques pas chaque jour.

Je te recommande de faire 10 minutes de création VISUELLE chaque jour.
  • Sur un petit format (carte index, calendrier ou post-it)
  • Avec du matériel très simple (commencez avec ce que vous avez)
  • C’est la pratique qui compte
  • Si tu ne le fais pas chaque jour, traite-toi avec douceur et patience
  • Des jugements vont probablement apparaître lors de cette pratique
  • Généralement, les voix critiques se taisent quand tu es en train de créer.
  • Alors, crée.

Je ne sais pas si j’ai réussi à te convaincre de commencer à animer concrètement ta créativité, mais je l’espère!

Se reconnecter avec sa créativité, c’est de se reconnecter avec son potentiel de Vie. C’est se reconnecter avec soi-même.

 

Tu as le goût de pratiquer ta créativité?

J’ai un cahier téléchargeable avec des exercices pour te pratiquer avec facilité et fun.

C’est gratuit:

Bonne journée!

 

Références:

Cameron, J. (2018). Libérer votre créativité. Alexandre Stanké.

https://www.ted.com/talks/ken_robinson_says_schools_kill_creativity?language=fr-ca

https://juliacameronlive.com/2013/02/06/is-everyone-creative/