0
Category

Empowerment

COMMENT LA CRÉATIVITÉ BOOSTE L’ESTIME DE SOI

Il existe plusieurs manières de renforcer son estime personnelle. À mon sens, la pratique créative régulière est la plus agréable pour le faire, car la créativité booste l’estime de soi.

Chaque jour, nous sommes bombardés d’images et de standards qui nous disent ce que nous devons faire et être pour être valorisés. Que ce soit comme mère, comme employée, comme partenaire, comme amie… que ce soit notre apparence physique, notre carrière, nos finances ou notre engagement social… ce n’est jamais suffisant.

Il n’est donc pas facile de nous accepter telles que nous sommes et de nous aimer vraiment… Pourtant, c’est la base pour vivre une vie harmonieuse et épanouissante.

À cet égard, la pratique créative régulière permet de construire et maintenir une estime personnelle saine et dynamique.

En effet, développer sa créativité (et se plonger dans l’inconnu de son processus) permet de développer cette confiance en soi peu à peu.

De plus, prendre confiance en ses propres actions créatives se reflète dans son attitude dans la vie de tous les jours.

N’EST-CE PAS ÉGOÏSTE ?

On peut voir ce temps pour soi comme étant égoïste.

Voir les choses ainsi, c’est ne pas reconnaître qu’une révolution est nécessaire dans notre vie.

Une révolution de l’intérieur vers l’extérieur.

Plusieurs industries (l’amaigrissement, la chirurgie esthétique, fitness…) reposent sur le manque d’acceptation personnelle que les gens ont envers eux-mêmes.

Elles véhiculent la croyance qu’en arrangeant quelque chose de matériel et à l’extérieur, la confiance viendra et que la vie sera meilleure.

De fait, lorsque je parle d’estime de soi, je parle d’une juste reconnaissance.

Je parle de l’accueil de l’imperfection que nous sommes. Maintenant.

Ce n’est ni de la prétention ni de la vanité.

Pense simplement à tes meilleures amies que tu acceptes comme elles sont, avec leurs défauts, leurs difficultés et leur merveilleuse humanité.

Je suggère que tu poses un regard aussi doux et aimant sur toi-même.

LA SCIENCE LE DIT

La créativité booste l’estime de soi. Cela a été appuyé par des données scientifiques.

En effet, dans cette étude de l’université Drexel, il a été démontré que 45 minutes de création artistique libre dans un studio suffisaient à augmenter l’efficacité personnelle (self efficacy) de 73 % des participants. Ce terme décrit la confiance qu’une personne possède vis à vis  d’elle-même dans sa capacité à accomplir des tâches.

« Ce que nous avons pu montrer, c’est qu’en très peu de temps, les gens se sont sentis différents d’habitude », a déclaré le chercheur Kaimal. « Il y avait un changement de perception de soi pour la plupart des participants, et ce changement n’était pas un hasard, mais dû aux arts. »

Le sentiment de sa capacité personnelle peut être amélioré en 45 minutes. Néanmoins, c’est certainement en intégrant une habitude régulière de création dans sa vie que cette confiance peut s’ancrer en profondeur.

ENTRER À L’INTÉRIEUR DE SOI

En général, le manque d’estime personnelle provient de la comparaison avec un idéal extérieur.

On prend notre environnement ou bien les autres (et ce qu’ils projettent en apparence) comme la mesure de notre valeur.

Or, la confiance et l’estime personnelle ne peuvent provenir que d’une connexion intérieure en soi-même.

 

PAR OÙ COMMENCER ?

Tout d’abord, si tu ne sais pas par où commencer pour booster ta confiance en toi, commence par quelque chose qui te plaît.

Également, tu peux le faire toi-même ou avec des amis créatifs. Essaie plusieurs choses avant de trouver ce qui marche pour toi.

Ensuite, il est important que tu te donnes la permission de créer sans te juger et d’arrêter de critiquer tout ce que tu fais (ou ne parviens pas à faire).

Créer sans s’autocritiquer peut prendre du temps, mais ça en vaut la peine.

C’est en créant que la confiance en toi se développe. La pratique de la créativité booste l’estime de soi.

Si tu n’as vraiment aucune idée télécharge ici ton cadeau gratuit avec des exercices de réchauffements créatifs :

 

LA CRÉATIVITÉ BOOSTE L’ESTIME DE SOI

Une pratique créative donne toute la place à ton expression personnelle et à tes préférences.

C’est ainsi que tu peux exprimer tes émotions sainement. Tu peux inventer ce que tu désires et aller au rythme qui t’est propre.

Également, tu peux également suivre ton intuition quant aux matériaux que tu vas utiliser et comment tu vas t’en servir.

En fait, s’exercer à une activité créative permet de transformer nos soucis et nos inquiétudes en création.

Je ne dirais pas que cela transforme tout le négatif en positif pour ne pas donner l’impression que tout cela est miraculeux.

En revanche, je suis certaine que l’action créative fait bouger les choses. On peut ainsi « travailler » sur une impression désagréable, des pensées dénigrantes et les amener ailleurs.

C’est ainsi que le ressenti intérieur change et que peu à peu l’estime personnelle se bâtit.

CRÉER UN ESPACE SÉCURITAIRE

Pour que la confiance en soi et la créativité s’épanouissent, il est nécessaire d’avoir un espace sécuritaire et sans jugements.

En effet, quand on a grandi dans un environnement familial, social ou culturel qui nous critique et nous dévalue, on finit par se contracter.

Lorsque j’étais enfant, on se moquait beaucoup de moi dans la cour d’école. Cela me faisait souffrir alors je m’isolais et je me réfugiais dans les livres. Après, il m’a fallu des années avant de commencer à m’ouvrir et à oser faire de nouvelles choses pour développer mon estime personnelle.

Il est bon d’avoir des amis ou une famille qui nous acceptent comme nous sommes et nous encouragent vraiment dans nos projets. Et de fuir ceux qui ne le font pas.

Ensuite, c’est prendre la responsabilité de notre épanouissement personnel et de ne pas seulement compter sur les autres pour nous encourager, mais de développer un protecteur intérieur.

Créer un espace sécuritaire pour soi signifie de poser des actions qui nourrissent la plante que tu es : un bon terreau, du soleil et de l’eau. Du soin régulier pour la faire pousser en santé.

Premièrement, cela peut être de t’installer une table, un coin dans ta maison qui est dédié à ta créativité. Ou bien réserver un moment dans l’agenda rien que pour toi et ne pas le déplacer pour accommoder les demandes des autres.

Également, cela peut être une inscription à un cours d’art où le professeur est bienveillant et non-jugeant avec toi et être encouragé par un groupe de pairs. C’est ainsi que la créativité booste l’estime de soi.

Enfin, développer sa confiance passe parfois à rejoindre une communauté bienveillante pour t’encourager à créer.

Je t’invite à te joindre notre communauté sur le groupe Facebook (après avoir téléchargé le cadeau ci-dessous) :

 

IMMERSION DANS L’INSTANT PRÉSENT

Le manque de confiance en soi repose parfois dans une comparaison avec le passé. En effet, on se souvient de tous les moments où nous avons « échoué » ou raté quelque chose.

Les paroles d’un enseignant ou d’autres enfants à l’école qui nous ont humiliés ou dénigrés.

Également, notre esprit regarde notre vécu passé et trace un portrait sévère de quelqu’un qui n’ose pas s’affirmer assez, quelqu’un qui se fait marcher sur les pieds.

C’est un portrait subjectif et faussé par la sévérité envers soi-même.

Par ailleurs, notre esprit se porte vers le futur et alimente le manque d’estime personnelle. Nous rêvons plein de nouvelles choses pour notre vie, puis une voix intérieure dit que nous ne sommes pas assez bonnes pour le réaliser.

La solution ? Se plonger dans le moment présent.

Dans le moment présent de l’activité créative, il se passe quelque chose de magique : nous sommes en action et nos pensées cessent. Nous ne pensons plus ni au passé ni au futur et le temps se suspend.

C’est le Flow créatif. Cet espace-temps créatif où nous nous régénérons et nous trouvons la joie de créer.

C’est aussi comme ça que la créativité booste l’estime de soi.

 

RENOUER AVEC L’ENFANT INTÉRIEUR

Souvent, je recommande d’observer les enfants pour être inspiré par le plaisir de la créativité sans la « performance » de l’adulte.

Les enfants sont très confiants dans leur jeu. Ils créent des personnages, inventent des mondes colorés et parfois font preuve d’une autorité et d’une foi sans faille.

C’est ainsi que ça devient très libérateur de les voir aller, car ils n’ont pas conscience d’avoir une estime personnelle. Ils ne savent pas encore se juger eux-mêmes dans leurs essais, leurs inventions et leur apparence.

Tu peux retrouver ce ressenti en toi. Mets-toi dans la peau de l’enfant que tu étais et permets-toi de jouer comme elle.

Ainsi, tu accèderas à cette confiance, cette audace insouciante et cette liberté… et crois-moi cela peut enrichir ta vie quotidienne en lui donnant du peps.

Crédit photo: Melvin Thambi

 

PLUS ON CRÉE PLUS ON A CONFIANCE

La confiance en soi qui découle de la pratique créative est très similaire à une remise en forme.

Au départ, il est difficile de prendre de nouvelles habitudes sportives, car on se sent mauvaise, nulle, lourde et inadéquate. Cela peut vraiment nous confirmer que nous ne sommes pas capables de nous y mettre vraiment.

Cela peut même augmenter notre honte de ne pas être en forme.

Mais après quelque temps, avec du courage nous allons ressentir les bienfaits de l’exercice et nous sentir mieux et de plus en plus capable de continuer. Et ensuite, nous ressentirons une confiance « physique » en nous-mêmes.

Finalement, c’est le processus et la pratique régulière de la créativité qui vont nous aider à nous sentir de mieux en mieux de manière plus durable. C’est ainsi que la créativité booste l’estime de soi.

Pour plus d’idées pour intégrer une pratique créative régulière dans ta vie, va voir mon article 7 éléments d’une pratique créative qui fait du bien.

Voilà j’espère que cet article t’a donné de l’inspiration et du courage 😊

Rejoins-moi sur Instagram ou Facebook ou Youtube si tu as des questions ou commentaires.

Le 30 août, j’anime l’atelier Art Journal Bootcamp à Montréal. C’est un atelier qui montre les techniques mixtes (collage, peinture, écriture, pochoirs…) pour commencer avec la pratique de l’art journal dans son quotidien.

Il reste des places, mais ça se remplit rapidement. Si tu es intéressée à en savoir plus clique ci-dessous:

À bientôt,

Alice

 

RÉFÉRENCES

https://newsblog.drexel.edu/2016/09/16/study-just-45-minutes-of-art-making-improves-self-confidence/

Girija Kaimal & Kendra Ray (2017) Free art-making in an art therapy open studio: changes in affect and self-efficacy, Arts & Health, 9:2, 154-166, DOI: 10.1080/17533015.2016.1217248