0

COMMENT DEALER AVEC TES BLOCAGES CRÉATIFS

Tu désires depuis longtemps développer ta créativité et tes habiletés en arts visuels ?

Mais ça ne marche pas. Tu te répètes que tu n’es pas créative. Tu ne passes pas à l’action.

En fait, tu es créative , mais tu es probablement bloquée.

Peut-être que tu es hypnotisée devant YouTube et des tutoriels, mais tu n’as pas encore osé les appliquer.

Peut-être que tu continues à dépenser dans des magasins d’art et que tu possèdes beaucoup de matériel que tu n’utilises pas. Quelque chose te dit d’attendre une bonne occasion pour le faire.

Peut-être qu’un espace blanc remplit ta tête tant il y a 1001 possibilités et que tu n’as absolument aucune idée pour démarrer.

Enfin, une voix intérieure ne cesse de te dénigrer et te répète que tu n’y connais rien de toute façon.

Ce sont des blocages créatifs… et c’est normal d’en avoir.

Même les artistes professionnels en traversent.

QU’EST-CE QU’UN BLOCAGE CRÉATIF ?

Un blocage créatif est un obstacle à ton inspiration et ton action à créer quelque chose.

La vérité, c’est que n’importe qui désirant créer régulièrement s’y retrouvera confronté un jour ou l’autre.

En l’occurrence, ceux et celles qui exercent des professions créatives (peintres, écrivains, musiciens, comédiens, artistes…) sont régulièrement exposées aux blocages créatifs, mais les amateurs aussi.

De fait, les blocages créatifs sont tout à fait normaux au cours du processus de la vie humaine.

Cela devient un problème lorsque ces blocages sont si ancrés, que la créativité existentielle n’est plus accessible.

Heureusement, il existe des moyens de ne pas se laisser faire.

Il existe plusieurs manières de dealer avec ses blocages créatifs.

LA CRÉATIVITÉ EST NATURELLE ET INNÉE

Clarissa Pinkola Estès, l’auteure renommée du livre « Femmes qui courent avec les loups » considère la créativité comme une force qui coule naturellement en chaque être humain, avant même qu’il y ait eu une action créative.

Si la créativité se retrouve bloquée, c’est qu’il y a un élément perturbateur qui s’impose pour en contrôler le flow naturel.

D’après Mme Estès, la culture occidentale, en suridéalisant la pensée rationnelle, en valorisant surtout la réussite extérieure et les possessions matérielles, en oubliant les mythes et les histoires nous a plongés dans une pauvreté psychique ou malheureusement le flot de créativité s’est tarit.

« À l’intérieur de chaque femme existe une créature sauvage et naturelle, une force puissante, pleine d’instincts sains, d’une créativité passionnée et d’une sagesse sans âge. »

À ce propos, je suis bien d’accord que la créativité se déployant à partir de nos élans intérieurs est vraiment innée. Ce qui devient un problème, c’est de vouloir en faire quelque chose, de l’utiliser pour « réussir » ou correspondre à un standard donné.

En fait, la créativité cherche un chemin libre et nous devons être assez humbles pour la suivre avec curiosité pour voir où elle peut nous mener.

QUELS SONT LES BLOCAGES LES PLUS RÉPANDUS ?

Le mental

La créativité intuitive ne fait pas appel à la même partie du cerveau que celle qui organise et structure la pensée. Par exemple, le mental peut être très utile pour mettre les choses en ordre, ou pour faire le tri après une intense session de brainstorming.

Là où le mental n’est plus un allié, c’est en nous empêchant de nous déployer dans notre créativité libre. En effet, notre système d’éducation est basé sur la logique, la linéarité et l’action performante et visible… Cela est totalement différent du processus de suivre le flow de la créativité, tout en acceptant de ne pas savoir où cela nous mènera.

En conclusion, use de discernement avec ton mental, pour départager s’il est en train de t’encourager dans ta créativité ou s’il est en train de te freiner.

Le critique intérieur

Julia Cameron, auteure de « Libérez votre créativité » l’appelle le Censeur. C’est une voix aigre et dénigrante qui fera tout pour nous décourager.

Auteur de « The war of Art , break Through the Blocks and Win Your Inner Creative Battles », de Steven Pressfield l’appelle la résistance.

À chaque fois que nous tentons un nouveau projet, même pour jouer, le critique intérieur s’assurera de casser notre enthousiasme et notre élan.

On peut se demander pourquoi le critique intérieur existe. Il a l’impression de nous protéger d’un échec ou d’un danger imaginaire.

C’est normal qu’il soit présent. En effet, il est la réponse automatique à notre profond désir de création. Généralement, son raisonnement ne tient pas la route et s’appuie sur des déclarations qui ne reposent sur rien de réaliste.

Quand le critique intérieur se met à déblatérer, ou remet en question tes débuts créatifs, adopte une perspective à l’opposé de ce qu’il dit et agis rapidement: ce n’est qu’une feuille blanche et un peu de peinture.

Ce n’est pas la fin du monde si tu ne réussis pas quelque chose d’esthétique. C’est vrai que ce n’est pas du Picasso, mais chaque personne est destinée à devenir quelqu’un d’unique et non pas une copie d’un artiste célèbre.

Profites-en pour t’en inspirer en fait.

Si les mots du critique intérieur te paralysent, prends les mots et les concepts qu’il utilise comme début de création. Puis recouvre-les de barbouillis de peinture.

Crédit photo: Nick Collins

Le blocage émotionnel

La créativité peut être intense à suivre. C’est une pratique qui peut être agréable, mais elle n’est pas toujours confortable.

Face à l’inconnu, tu pourrais craindre de découvrir quelque chose ou révéler des secrets. Peut-être qu’ils seraient embarrassants ou tout simplement étranges.

Quoi qu’il en soit, toutes ces craintes et ces émotions anxieuses ne sont que des formes variées de résistance, menant à la procrastination et aux blocages créatifs.

Voici un petit conseil : considère-toi comme un guerrier qui s’est engagé sur un chemin et qui malgré l’inconfort de certaines étapes, continuera le voyage à la rencontre de sa créativité.

En fin de compte, tu devras ressentir la peur, l’inconfort ou d’autres émotions désagréables.

C’est comme entrer dans une piscine froide : tu peux plonger la tête la première ou à moitié. De toute manière, ce sera froid. Par contre, une fois que tu auras surmonté le choc, tu seras surprise de sentir comment cela te régénère.

Parfois, l’obstacle s’avère être le cadeau.

La procrastination

Il est nécessaire de faire la différence entre la procrastination qui perdure (et bloque) et la procrastination qui fait partie du processus créatif.

En effet, la procrastination peut être un mécanisme prolongé de résistance insidieuse. Si elle dure longtemps, elle finira par empêcher l’émergence de tes élans créatifs naturels. À la longue, elle te laissera frustrée, insatisfaite et même déprimée.

D’un autre côté, la procrastination peut faire partie des différents cycles de la créativité.

Parfois, on passe beaucoup de temps à créer de manière soutenue. Notre cerveau est en mode concentré pour un certain temps, mais il aura besoin d’une pause à un moment donné.

Habituellement, c’est là qu’on fait autre chose qui n’a rien à voir avec la créativité, mais qui de manière étonnante régénère le cerveau créatif et l’imagination.

Jardiner, aller marcher, parler à des amis, faire une sieste, prendre une douche, regarder des vidéos drôles, réparer quelque chose de manuel, tout cela peut permettre de procrastiner de manière positive.

Donne-toi la permission de procrastiner quelques jours sans te juger et faire complètement autre chose. Et regarde ensuite si cela a renouvelé ton énergie et ton élan créatif.

DEALER AVEC TES BLOCAGES CRÉATIFS

Passer à l’action sans réfléchir

Il existe différentes manières de dealer avec tes blocages créatifs. Quand tu constates que tu es bloquée, une manière efficace, c’est de passer à l’action. VITE.

Écris un rendez-vous dans ton agenda comme un engagement avec toi-même. Commence avec 15 minutes. Respecte ton engagement, peu importe les protestations ou l’ironie de ton critique intérieur.

Quand le moment est venu, prends quelques items de matériel d’art. Ne prend pas une grande quantité, car cela peut te paralyser davantage que d’encourager le passage à l’acte.

Voici deux conseils pour surmonter les blocages créatifs : créer sur un petit format et créer sur des courtes périodes de temps (5-15 minutes).

Tu peux lire mon article « le secret pour créer plus souvent » pour t’inspirer davantage avec ces outils:

MON MANIFESTE ANTI-BLOCAGE

Parfois, je m’aperçois que je fuis ma créativité, ou que je suis prise dans un pattern de remettre les choses à plus tard.

Quand je suis tentée de minimiser l’importance de ma créativité (dixit mon censeur), je me souviens de ces six affirmations :

  1. Je suis moi et personne d’autre n’est comme moi. Personne d’autre ne peut créer ce que je peux créer et dont la manière dont je crée. Mon expression créative est importante.
  2. Mon histoire, ma vision, mon imagination peuvent être partagées et exprimées au même titre que celles des autres.
  3. Avoir du courage ne veut pas dire que je n’ai pas peur. Avoir du courage, c’est agir même si je ressens cette peur de créer.
  4. Mes défauts, mes imperfections font partie de qui je suis. C’est justement ce qui me rend originale. J’apprends à être fière de moi, avec tous mes défauts et mes échecs.
  5. Si je fais des erreurs, ou bien si le résultat ne correspond pas à mes attentes, alors Alleluia ! Cela signifie que je suis passé à l’action de toute façon.
  6. Parfois, je me surprends à créer de l’art pour le montrer aux autres, pour obtenir leur approbation. Je sais que si je continue, je vais finir par me sentir insatisfaite. Donc, je plonge dans la création et l’expression surtout pour moi-même, parce que ça me rend heureuse et joyeuse.

Voici ce que tu peux faire comme réchauffement pour passer à l’action :

  • Prends une des phrases ci-dessus et écris là avec des feutres de couleur comme affirmation créative. Tu peux aussi la modifier à ta manière.
  • Gribouille les yeux fermés.
  • Déchire des papiers de couleur et colle-les aléatoirement le plus vite possible.
  • Fais jouer ta musique préférée et commence à dessiner en rythme.

J’offre un cadeau gratuit à télécharger avec des exercices pour du réchauffement créatif :

IL EST IMPORTANT DE CRÉER MALGRÉ CES BLOCAGES

Parfois, on peut se demander pourquoi il est nécessaire de dealer avec ses blocages créatifs.

Clarissa Pinkola Estes dit  » La créativité n’est pas un mouvement isolé. Quand elle touche, quiconque l’entend, la voit, la sent, ou sait, cette personne out cette chose en est nourrie. C’est pourquoi être témoin de la parole créative, des images, des idées de quelqu’un d’autre peut nous inspirer dans notre propre travail créatif. »

« Un seul acte créatif a le potentiel de nourrir tout un continent. Un acte créatif peut faire qu’un torrent traverse un rocher.  » dit Mme Estès.

Alors, n’hésite pas à te lancer, à oser, à commencer, car le monde a soif de ta contribution créative, de tes mots, tes images et ton regard. Il a besoin de ta créativité aussi.

C’est pourquoi il est important de dealer avec tes blocages créatifs.

Crédit photo: Chang Duong

LA COMPASSION ENVERS SOI-MÊME

Sache qu’il y aura toujours des obstacles qui se dresseront entre toi et ta créativité.

En fait, il y a toujours des moyens de les contourner ou les apaiser. Ils peuvent même servir de point de départ pour créer quelque chose de drôle spontanément.

Aie de la compassion pour toi-même… c’est un processus d’apprentissage. Il est nécessaire d’avoir de la patience et de la gentillesse pour votre enfant intérieur créatif… qui prend peu à peu confiance en ses capacités.

Voilà, j’espère que cet article t’a inspirée et que tu te sens capable de créer quelque chose tout de suite.

N’hésite pas à m’écrire pour des questions ou commentaires.

 

Rejoins-moi sur InstagramFacebook ou YouTube si tu cherches davantage d’inspiration & des exemples de création. Il y a aussi plein d’articles de blogue pour te donner des idées.

Si tu as le goût de participer à un atelier créatif en personne avec moi (à Montréal) :

à très bientôt,

 

Alice

 

Références

Julia Cameron : Libérez votre créativité

Clarissa Pinkola Estes : femmes qui courent avec les loups

Steven Pressfield : The War of Art: Break Through the Blocks and Win Your Inner Creative Battles